Tribunal d'opinion des enfants roms

Le 27 juin 2015, l’État Français et ses collectivités territoriales lors d’un tribunal d’opinion ont été mis en accusation pour avoir commis à l’égard des enfants Roms des actes de violation des droits de ces enfant à une vie familiale stable, à l'éducation, à la santé et à la protection sociale et à l’accès aux dispositifs de protection de l’enfance en danger. Le 1er juillet 2016 ils sont déclarés coupables.