De l'histoire singulière du placement massif des enfants en morvan à l'histoire universelle des droits de l'nfant

De l'histoire singulière du placement massif des enfants en morvan à l'histoire universelle des droits de l'nfant

A l’orée du trentième anniversaire des droits de l'enfant, DEI-France, section nationale du mouvement DEI (Défense des enfants-international), qui a accompagné dès 1979 la rédaction de la CIDE, adoptée en 1989 à l’unanimité par les Nations unies, s’est associée au Musée des nourrices et des enfants de l'Assistance publique, à la Maison du patrimoine oral de Bourgogne, aux ADEPAPES1 75 et 21 dans un projet reliant l'histoire locale du placement massif des enfants en Morvan, jusque dans les années 1970, à l'histoire universelle de la Convention internationale des droits de l’enfant .


Notre projet prévoit deux phases :


Une première phase évènementielle du 7 avril au 6 mai 2019, à Alligny-en-Morvan à l’adresse de différents publics : collégiens, lycéens, jeunes de centres sociaux, étudiants ou professionnels de la famille et de l’enfance (par le biais de la formation initiale ou permanente), des bénévoles d'associations, des élus..., Elle proposera une double découverte :


  • Celle du Musée des nourrices et des enfants de l'Assistance publique, pour sensibiliser à l’histoire singulière du Morvan, terre d’accueil des enfants placés, notamment par les institutions parisiennes. Un musée unique en France, ouvert en 2016 à Alligny-en-Morvan, village du célèbre écrivain et pupille Jean Genet.


  • Celle de la conquête des  droits de l'enfant à travers l'exposition interactive"Des droits de l'homme aux droits de l'enfant" créée par DEI-France, labellisée par le Défenseur des droits, animée comme un jeu d'équipe, pour s'initier à l'histoire et à la philosophie  des droits de l’enfant, en tant que droits humains, comprendre leurs mécanismes d'application et de contrôle, développer le sentiment d’appartenance à une  communauté, porteuse de valeurs universelles, et engager chacun à participer à leurs  garanties et à  la dignité de tous.

Des ateliers d’écriture, lectures, tables-rondes, un spectacle crée par des jeunes en accueil, familial, une comédie musicale avec 57 jeunes artistes, abordant les thèmes des droits de l'enfant et de l'écologie : https://youtu.be/BVV2ANxFMZg sont également prévues au programme.  Autant d’occasions de rencontres entre des enfants, des parents, des anciens placés, des jeunes accueillis ou sortants de la protection, des professionnels, des élus, des militants d’’associations œuvrant pour les droits humains et contre l‘exclusion.

Toutes vos propositions de participation, en lien avec cette histoire locale comme mondiale et son actualité, sont évidemment les bienvenues. Celles des adultes, quelle soit personnelle professionnelle , militante,  comme celles des enfants et des jeunes,  accompagnés par leurs professeurs, animateurs, éducateurs ...N’hésitez pas à nous contacter !


Les réservations de journée sont déjà ouvertes et se font auprès d’Hélène Becquart,

volontaire en service civique au Musée des nourrices et des enfants de l’Assistance publique :

HélèneBecquart<museedesnourrices@gmail.com> Tel. 06 99 87 24 17  ou auprès de Colette Duquesne, présidente DEI-france  tel 0782868155

Des ateliers d’écriture, lectures, tables-rondes, un spectacle crée par des jeunes en accueil, familial, une comédie musicale abordant les thèmes des droits de l'enfant et de l'écologie sont également prévues au programme.  Autant d’occasions de rencontres entre des enfants, des parents, des anciens placés, des jeunes accueillis ou sortants de la protection, des professionnels, des élus, des militants d’’associations œuvrant pour les droits humains et contre l‘exclusion.

Si vous ne pouvez vous déplacer en Morvan, l’exposition « Des droits de l’homme aux droits de l’enfant » à retrouver sur : https://dei-france.org/ peut venir dans votre association ou structure. Le financement d’une animation - ou d’une journée de formation - servira au financement du projet.


Une deuxième phase, consacrée à un « travail de mémoire », avec le soutien de la Maison du patrimoine oral de Bourgogne, pour recueillir et transmettre les témoignages de ceux qui, très nombreux, ont connu cette expérience d’enfant placé en Morvan, mais dont l’histoire collective reste à écrire: que sont-ils devenus ? quelles ont été leurs trajectoires ? Comment ont-ils transmis leur histoire personnelle à leurs enfants, leurs petits-enfants...? Elle permettra aussi de croiser les portraits des anciens de l'Assistance publique avec ceux des jeunes sortants - ou des jeunes accueillis - en protection de l’enfance. Elle sera accompagnée de la réalisation d'un documentaire, d'une exposition de portraits croisés et d'un grand événement final.