Sensibiliser aux droits de l'enfant : une semaine d'animation, proposée par DEI-Gard et le barreau, aux jeunes des collèges Racine et Léo Larguier d'Alès

Sensibiliser aux droits de l'enfant : une semaine d'animation, proposée par DEI-Gard et le barreau, aux jeunes des collèges Racine et Léo Larguier d'Alès
Pendant 5 jours, du 14 au 19 octobre 2018, l'exposition "Des droits de l'homme aux droits de l'enfant", créée par DEI-France et animée comme un jeu d'équipe a  permis à 130 collégiens d'Alès d'aborder, en présence de leurs professeurs, l'histoire des droits fondamentaux, particulièrement ceux des enfants, de découvrir leurs mécanismes actuels d'application et de contrôle, de réfléchir aux valeurs essentielles qui concourent à la citoyenneté mondiale, au droit de chaque humain de vivre libre, digne, en paix et en démocratie.
L'équipe d'animation rassemblait des membres de DEI-Gard, la présidente de DEI-France et une avocate du Barreau d'Alès : Une collaboration avec le Barreau déjà entamée  en mars 2018 à Alès et appréciée de tous .
Les enfants ont pu poser de nombreuses questions sur leur droit d'être entendu à leur demande par le juge des affaires familiales en cas de séparation des parents, sur l'aide que peut leur apporter un avocat, sur le déroulement d'une procédure...
Leur droit de ne pas participer leur a été aussi rappelé. C'est à eux de choisir et aux adultes de  respecter leur choix. Etre entendu ne signifie pas décider mais pouvoir exprimer son point de vue et obtenir des informations. Car en cas de désaccord des parents, c'est au juge seul qu'il revient de prendre la décision pour l'enfant et de toujours la motiver par le respect de son intérêt supérieur .